Mise en ligne le 20-04-2016

Suivre une formation diagnostic immobilier afin de devenir diagnostiqueur, c’est apprendre à maîtriser l’ensemble des outils d’analyse et de contrôle des risques, rencontrés dans un bâtiment. C’est aussi s’inscrire sur un marché porteur car ces diagnostics sont obligatoirement réalisés à l’occasion d’un contrat de vente ou de bail afin de garantir l’information de l’acheteur ou du locataire d’un bien immobilier.

De la performance thermique, à la dangerosité des matériaux employés en passant par le métrage ou la présence de termites, le diagnostiqueur qui a suivi une formation complète possède des connaissances très larges sur le bâtiment et propose de nombreuses prestations.

  • Le premier diagnostic maîtrisé est celui du Constat des risques d’exposition au Plomb (CREP). Le diagnostiqueur conscient des enjeux sait repérer, prélever et analyser, à l’aide d’un appareil portable à fluorescence X, les revêtements contenant du plomb.
  • Le deuxième est le diagnostic des installations intérieures de gaz qui consiste en une vérification des appareils fonctionnant au gaz, de leur tuyauterie et de l’aménagement des locaux dans lesquels ils sont installés. Cette vérification peut se faire à l’aide d’outils tels qu’un appareil de mesure du CO2, un appareil de mesure du tirage et une bombe de produit moussant pour détecter les fuites.
  • Le diagnostic des installations électriques sert à vérifier la conformité de l’installation électrique à la réglementation. Il s’effectue notamment à l’aide d’appareils de mesures et d’essais…
  • Le diagnostic termites consiste à faire des sondages non destructifs afin de vérifier la présence des parasites.
  • Le diagnostic amiante impose au diagnostiqueur de savoir repérer les matériaux contenant de l’amiante, évaluer leur état de conservation et rédiger des recommandations. S’il a opté pour la formation amiante niveau II, le diagnostiqueur peut aussi réaliser cette prestation dans les établissements recevant du public, les immeubles de grande hauteur ou les bâtiments industriels.
  • Pour réaliser le diagnostic Loi Carrez, le diagnostiqueur calcule précisément, généralement à l’aide d’un télémètre laser, la surface d’un bâtiment au regard de la loi.
  • Enfin, le diagnostiqueur réalise le Diagnostic de performance énergétique ou DPE. Par celui-ci, il estime, à l’aide d’un logiciel, la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre d’un logement ou d’un bâtiment. Il fait également des recommandations destinées à améliorer cette performance.

Les formations initient également à l’infiltrométrie et la thermographie, qui sont des outils en plein développement pour aider à traquer les déperditions énergétiques.

 

NOS PARTENAIRES