Quelles solutions pour la prise en charge de vos frais de formation lorsque vous êtes salarié, demandeur d’emploi ou si vous avez au minimum 16 ans ?

Les solutions envisagées sont différentes selon votre statut et il existe différents dispositifs mis en place par les pouvoirs publics et disponibles selon votre catégorie.
Si vous êtes salarié du secteur public, le recours au CPF, Compte Personnel de Formation, anciennement DIF, est une excellente alternative et permet à chaque salarié de compter sur un solde d’heures de formation, crédité annuellement par la déclaration de votre employeur auprès des organismes sociaux.
Par contre, le CPF ne peut être déclenché que lorsqu’il s’agit de formations qui aboutissent à des certifications figurant sur le RNCP, Registre National des Certifications Professionnelles ou bien qui aboutissent sur des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) ou encore dont le contenu a pour but d’enseigner à l’élève la totalité du savoir requis à la fin de la scolarité obligatoire, à savoir le socle de connaissances et de compétences défini par les pouvoirs publics.

Pour consulter votre compte CPF, sachez qu’il est accessible sur le site officiel du CPF, par votre numéro de sécurité sociale et la création par vos soins d’un mot de passe.

Bien entendu, toute utilisation de ce compte est soumise à l’acceptation préalable de votre employeur, auquel vous devez notifier votre intention éventuelle de suivre une formation, deux moins au moins avant le début de celle-ci.

Quant à sa décision, favorable ou non, celui-ci doit vous la transmettre dans les 30 jours qui suivent votre demande et toute élaboration de dossier financier s’opère au travers de l’OPCA, Organisme Paritaire Collecteur Agréé.

Si vous êtes demandeur d’emploi ou jeune à partir de 16 ans, il est possible de s’adresser à divers organismes publics comme à des collectivités territoriales pour tenter d’obtenir des aides totales ou partielles pour mener à bien votre projet de formation, tels que les agences Pôle Emploi, le Conseil Régional ou Général.

Vous pouvez aussi faire une demande auprès de l’OPCA ou encore si vous souffrez d’un handicap, auprès de l’AGEFIPH.

Dans tous les cas, construire votre projet professionnel et obtenir des aides pour financer votre formation WEDGE Institute, si vous n’avez pu bénéficier d’une réponse positive auprès des organismes précédents, est encore possible.

En effet, qu’il s’agisse au moins de couvrir en totalité ou en partie vos frais de transport, de repas ou d’hébergement, vous pouvez vous adresser à la mairie de votre commune, à votre CAF ou à votre caisse de retraite.

NOS PARTENAIRES