Connaissez-vous les différents rapports de repérage amiante avant travaux ?

Mise en ligne le 29-04-2021

Vous êtes intéressé(e) par l’obtention de la mention amiante afin de pouvoir réaliser des repérages avant travaux ? Wedge Institute vous dit tout sur les différents types de rapport.


Lorsqu’il est en mesure de réaliser l’intégralité de sa mission avant travaux, un opérateur de repérage amiante est alors en mesure de remettre à son donneur d’ordre un rapport exhaustif. C’est-à-dire qu’il a pu mener l’ensemble des investigations entrant dans le périmètre du programme de travaux et donc effectuer toutes les analyses requises de MPSCA (matériaux et produits susceptibles de contenir de l’amiante), sans aucune réserve. Mais cette situation n’est pas la seule et l’opérateur peut être aussi amené à produire des rapports « partiels » pour plusieurs raisons.
Ainsi, il peut remettre à son donneur d’ordre un rapport avec des préconisations d’investigations complémentaires. C’est notamment le cas lorsque certains MPSCA ne sont pas accessibles avant le début du chantier (curage de bâtiment, démantèlement/démontage de certains appareils ou équipements, etc.). Dans cette situation, l’opérateur doit signaler dans son rapport toutes les investigations complémentaires à effectuer pour rechercher la présence de MPCA (matériaux et produits contenant de l’amiante) qui pourraient exposer les ouvriers du chantier à un risque pour leur santé. Ce rapport intermédiaire devra donc être complété par des repérages complémentaires.
Enfin, il peut arriver qu’un opérateur de repérage ne puisse pas remplir entièrement sa mission pour des problèmes d’accessibilité. Il peut s’agir par exemple de l’absence de mise à disposition de certains locaux ou bien de problèmes de sécurisation des accès non assurée par le donneur d’ordre comme par exemple pour repérer des matériaux de couverture. Dans ce cas, l’opérateur ne peut établir qu’un pré-rapport dans lequel il devra mentionner les résultats des analyses et recherches qu’il a pu mener, mais surtout indiquer toutes investigations qu’il n’a pu réaliser. Bien évidemment, ce pré-rapport ne permettra d’exonérer le donneur d’ordre de son obligation d’effectuer un repérage amiante avant travaux puisque l’opérateur n’a pas été en mesure d’assurer sa mission sur l’ensemble du périmètre du programme de travaux.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires