COVID-19 : DES ASSOUPLISSEMENTS À PRÉVOIR POUR LA RECERTIFICATION !

Mise en ligne le 25-03-2020

La période actuelle de confinement induit de nombreuses perturbations pour les diagnostiqueurs immobiliers appelés à cesser toute activité non urgente. L’arrivée à échéance des certifications est aussi une problématique à prendre en considération.

Si les diagnostiqueurs immobiliers respectent, dans leur grande majorité, le confinement et voient donc leurs activités sévèrement réduites, tout doit être mis en œuvre pour qu’ils puissent rapidement redevenir opérationnels lorsque prendra fin cette période exceptionnelle. C’est pourquoi, les diagnostiqueurs dont les certifications arrivent en fin de validité ne doivent pas être pénalisés dans les prochains mois. Fort heureusement, les organisations représentatives ont fait rapidement la demande auprès des services de l’État pour trouver une solution raisonnable à cette situation inédite. La Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN) et la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages ont annoncé qu’une instruction ministérielle sera prochainement publiée afin de prolonger la validité des certifications.
Il semblerait que l’on s’oriente vers une prorogation de six mois de la durée de validité des certifications des diagnostiqueurs immobiliers. Cette mesure devrait s’appliquer jusqu’à une date butoir située vers la fin de l’année 2020, en fonction de l’évolution de la situation.
Ainsi, tout diagnostiqueur immobilier sera en mesure de reprendre normalement son activité à l’issue de la période de confinement et disposera même d’un peu de temps avant de se lancer dans la procédure de recertification.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires