Indices des notaires second trimestre 2022 : une petite décélération des prix dans le résidentiel ancien

Mise en ligne le 10-10-2022

Les indices des notaires relatifs au second trimestre marquent une légère décélération des prix des logements anciens. Cela signifie que la hausse des prix de ces logements se poursuit mais beaucoup plus lentement. On note une augmentation de seulement 1.4 % sur ce trimestre, contre 1.7 % sur les deux trimestres passés.

Cette hausse des prix qui diminue est plus marquée pour les maisons, elle est de l’ordre de 8.4 % sur un an contre 4.5 % pour les appartements. On note également une baisse du volume des ventes dans l’ancien toujours pour ce second trimestre : on retient le chiffre de 1.157.000 transactions au cours de l’année passée estimées au mois de juin 2022, contre 1.176.000 au mois de mars.

Le président du Conseil supérieur du Notariat a d’ailleurs précisé que cette inflexion de la hausse des prix de vente dans le résidentiel ancien était prévue, ainsi que la légère baisse du volume des ventes.

En cause, la conjoncture politique internationale et économique, l’inflation, et un durcissement d’octroi des prêts immobiliers dû notamment à la stagnation du taux d’amortissement assortie à une augmentation des taux d’intérêt. En toute logique, cette tendance devrait s’amplifier au cours des prochains mois.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires