La rénovation des bâtiments : une activité clé pour le BTP

Mise en ligne le 04-12-2020

L’heure des bilans a sonné pour cette année 2020 marquée par la crise du Covid-19. Pour le bâtiment, les résultats ne sont pas bons, sans pour autant être aussi mauvais que l’on pourrait le croire. Et le secteur de la rénovation n’y est pas pour rien…

-15% ! C’est la baisse de volume d’activité enregistrée par le secteur du BTP tout au long de l’année 2020 selon la FFB (Fédération française du bâtiment). Cette chute historique était bien évidemment attendue au vu des circonstances exceptionnelles engendrées par la crise épidémique du coronavirus. Pour autant, il convient d’analyser plus en détail ce chiffre pour en tirer quelques motifs d’espoir de rebond en 2021.

Tout d’abord, les deux tiers de cette chute d’activité sont directement imputables à la première période de confinement qui a stoppé net tous les chantiers au printemps dernier. La perte d’activité en dehors de ces quelques semaines est donc plus limitée, même si elle demeure significative (-4,6%). Sur le plan de l’emploi, les conséquences concernent surtout l’intérim.

De plus, il faut bien faire la distinction entre la construction neuve, logements ou non, qui recule de 22,5% sur l’année, et la rénovation qui n’a connu qu’une baisse de 8,8%, les chantiers se révélant plus simples à organiser avec moins d’intervenants. Si l’on excepte l’arrêt total des activités lors du confinement du printemps, les impacts de la crise sanitaire sur le marché de la rénovation sont donc relativement restreints.

Surtout, la rénovation des bâtiments continue de s’installer comme un secteur porteur pour 2021 avec le déploiement des aides à l’amélioration énergétique. Il devrait donc capter une bonne partie du rebond d’activité prévu en 2021. La FFB table sur une augmentation de l’ordre de 11,3% pour l’ensemble du BTP, construction et rénovation, qui pourrait rattraper ainsi une bonne partie des pertes enregistrées en 2020. Elle projette même que l’amélioration/entretien des bâtiments retrouve son niveau d’activité de 2019 grâce aux aides du plan de relance dans le domaine de la rénovation énergétique et invite, plus que jamais, les acteurs à se positionner sur ce créneau.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires