La rénovation énergétique au service de l’éradication de l’amiante ?

Mise en ligne le 18-08-2021

Partout en Europe, la dynamique d’une rénovation massive des bâtiments est engagée avec pour objectifs la réduction des émissions de gaz à effet de serre des constructions ! Elle devrait constituer une opportunité pour également lancer un vaste mouvement de désamiantage selon la Commission parlementaire européenne de l’environnement et de la santé publique.

Cette commission vient en effet de remettre ses recommandations en vue de la prochaine actualisation de la directive européenne sur l’amiante par la Commission européenne. Bien qu’interdit dans tout le territoire de l’Union européenne depuis 2005, l’amiante demeure un problème majeur de santé publique. La commission parlementaire rappelle d’ailleurs qu’il reste la première cause de cancers professionnels ce qui invite à accélérer son éradication malgré les réglementations déjà en place. L’objectif affiché est de ne pas faire peser ce fardeau sur les générations futures qui seront confrontées à d’autres défis, notamment climatique. Et si la commission parlementaire de l’environnement et de la santé publique rappelle l’importance de la sensibilisation des populations et de parvenir à une interdiction de l’amiante dans tous les pays du monde, elle évoque aussi la possibilité de coupler son éradication avec la rénovation énergétique des bâtiments !
Les campagnes de travaux lancées en ce sens, et souvent confrontés à des problèmes d’amiante, sont autant d’opportunités de faire d’une pierre, deux coups et la future directive européenne sur l’amiante, prévue pour 2022, devra tenir compte de cet enjeu afin de donner des moyens de traiter deux enjeux majeurs conjointement !

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires