Mise en ligne le 21-12-2018

Vous êtes certifié pour la réalisation des diagnostics plomb (CREP, repérage avant travaux, etc.) ? Dès 2019, vous devrez déclarer la possession d’un analyseur plomb !

Un arrêté porté par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Un arrêté du 21 novembre dernier prévoit que les diagnostiqueurs possédant ou employant un analyseur plomb fonctionnant par rayonnement X (appareil à fluorescence X) devront en faire la déclaration auprès de l’ASN. Dès le 1er janvier 2019, cette formalité, réalisable en ligne, permettra de mieux encadrer les activités dites nucléaires. Pour autant, l’usage de ces appareils fait par les diagnostiqueurs immobiliers ne justifie pas qu’une instruction soit effectuée par les services de l’ASN et il s’agira donc d’une simple déclaration. Pour ceux qui possèdent déjà une autorisation, celle-ci restera valable et tiendra lieu de déclaration jusqu’à l’échéance de sa validité.

Une déclaration définitive ?

La déclaration initiale sera valable indéfiniment sauf en cas de changement d’adresse du diagnostiqueur immobilier. L’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) vient également de communiquer quelques précisions sur les modalités de déclaration et notamment sur le choix de la technique. L’activité des diagnostiqueurs immobiliers correspond en effet au champ « Source radioactive analyse de plomb dans les peintures », à ne pas confondre avec la « Fluorescence X pour analyse de plomb dans les métaux ».

NOS PARTENAIRES