Prolongation ou renouvellement de certification : quel choix faire ?

Mise en ligne le 27-09-2020

Avec l’allongement du cycle de certification à 7 ans, les diagnostiqueurs ont le choix entre deux options : prolonger leur certification actuelle de 2 ans ou bien directement se lancer dans une recertification pour 7 ans.

Prolongation : quelles démarches ?

Le nouveau régime de certification et de recertification des diagnostiqueurs immobiliers mis en place en janvier 2020 prévoit une période transitoire pour les opérateurs déjà certifiés sous l’ancien régime dont la durée du cycle était fixée à 5 ans. Ils ont en effet la possibilité d’obtenir le prolongement de leur certification en cours à condition de valider un contrôle sur ouvrage global (CSOG) selon la nouvelle méthodologie et non celle de l’ancien contrôle sur ouvrage.

Les obligations de surveillance documentaire devront aussi avoir été remplies. Ce report de deux ans de la recertification n’exonère cependant pas les diagnostiqueurs de se conformer à toutes les obligations imposées lors du renouvellement.

La recertification pour une mieux se projeter à long terme

Le renouvellement direct des certifications permet aux diagnostiqueurs de gagner en visibilité sur les 7 prochaines années. Si le diagnostiqueur devra avoir satisfait à ses obligations durant son cycle de certification (contrôles sur ouvrage, surveillance documentaire), il devra également passer par la case formation pour le DPE et l’amiante (3 jours sans mention, 5 jours avec mention).

Enfin, ses compétences seront vérifiées par un examen documentaire et un examen pratique.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires