Recertification : anticipez vos démarches !

Mise en ligne le 23-10-2020

Le nouveau régime de certification des diagnostiqueurs immobiliers entré en vigueur le 1er janvier dernier prévoit des échéances précises pour engager ses démarches devant conduire à la recertification des opérateurs.

Attention à ne pas dépasser les dates-butoirs !

Si vous ne souhaitez pas changer d’organisme certificateur, vous devez entamer vos démarches de renouvellement de vos certifications entre 12 mois et six mois avant leur date d’échéance. De plus, si le renouvellement n’intervient pas avant la fin de validité d’un certificat, l’arrêté compétences du 2 juillet 2018 prévoit que le candidat soit dans l’obligation de repasser une certification initiale.

Il est donc important de bien veiller à valider votre renouvellement avant l’arrivée à échéance de vos certifications. Pour rappel, la démarche inclut un examen documentaire basé sur le contrôle d’un échantillon de 5 rapports ou plus accompagné d’un examen pratique.

Un transfert de certifications à anticiper

Si vous souhaitez changer d’organisme certificateur, il faut savoir que cette demande ne peut être faite que si elle est engagée au moins un an avant la fin de validité des certifications en cours. De plus, avec le nouveau régime, c’est désormais au diagnostiqueur d’entreprendre les formalités administratives alors qu’auparavant le futur organisme se chargeait de constituer le dossier de transfert.

Alors qu’un grand nombre de diagnostiqueurs vont prochainement être confrontés au renouvellement de leurs certifications, il est nécessaire de se rapprocher au plus vite de son organisme certificateur afin de ne pas se retrouver dans une situation d’urgence, voire sans certificat valide.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires