Sondage : les Français et la rénovation énergétique des logements

Mise en ligne le 19-06-2022

BVA et Drimki ont réalisé un sondage qui porte sur la position des Français vis-à-vis de la rénovation énergétique des logements. L’étude montre que si les Français jugent la réalisation de travaux nécessaire et même prioritaires, ils souhaitent davantage d’aides financières.

Priorité à la rénovation énergétique

Le spécialiste de l’estimation immobilière Drimki a souhaité sonder la population français au sujet du logement, à l’aube du nouveau quinquennat. D’après les résultats, la rénovation des logements mal isolés est la mesure la plus importante à mettre en œuvre pour 55% des Français. C’est donc la priorité d’action pour les cinq années à venir. En revanche, ils apparaissent découragés face à l’ampleur des travaux et aux aides pour les financer.

Freins à l’amélioration de la performance énergétique du logement

71% des Français de 18 ans et plus, dont 81% des 50 ans et plus, citent, comment frein principal à l’amélioration de la performance énergétique, le coût des travaux. Viennent ensuite l’ampleur des travaux (31%), le manque d’informations sur les diagnostics, audits énergétiques, et aides financière (23%), puis la difficulté à trouver des prestataires (19%).

Solutions à mettre en place pour favoriser la rénovation

Quand on leur demande quelles incitations financières instaurer pour pousser les propriétaires à agir, 44% des Français demandent une déduction fiscale. En outre, 40% d’entre eux réclament une aide de l’État alors que c’est précisément l’objectif de MaPrimeRénov’. Enfin, les prêts à taux zéro et l’obtention d’une exonération de la taxe foncière, pendant la durée des travaux, sont également plébiscités.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires