Un sursis pour les passoires thermiques grâce à l'énergie solaire

Mise en ligne le 15-09-2022

Les logements classés G par leur diagnostic de performance énergétique seront interdits à la location dès le mois de janvier 2025, ainsi que l'a décidé la loi Climat et résilience. Devant les difficultés rencontrées par les propriétaires à réaliser les travaux de rénovation d'ici 2025, la sénatrice de l'Yonne fait une proposition pour ces 600.000 passoires thermiques.


Les propriétaires bailleurs de ces logements trop énergivores pourraient bénéficier d'un délai supplémentaire de trois ans à la condition de les équiper de panneaux photovoltaïques. La proposition de ce délai de trois ans supplémentaires pour réaliser les travaux de rénovation attend l'accord du gouvernement.


Cette solution pourrait être très avantageuse pour les locataires qui pourraient percevoir durant ces trois années le montant de la revente du surplus d'électricité afin de compenser leur budget énergie. Cette proposition qui respecte la loi Climat et résilience ne concerne que les logements étiquetés G, les logements étiquetés F étant toujours interdits à la location dès le 1er janvier 2028, et les logements classés E dès le 1er janvier 2034.


Le solaire devrait se développer ces prochaines années. La loi Climat et résilience rend d'ailleurs obligatoire l'installation de panneaux photovoltaïques ou tout autre système d'énergie renouvelable pour les bâtiments neufs à usage commercial et pour les entrepôts.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires