Valeur verte : un facteur positif sur les logements !

Mise en ligne le 27-10-2020

Les Français accordent de plus en plus d’importance à la consommation d’énergie de leur habitation. Un phénomène qui se constate tout particulièrement sur le prix de vente des logements comme en témoigne la dernière enquête des Notaires de France.

L’enquête annuelle du Conseil supérieur du notariat sur la valeur verte des logements confirme une nouvelle fois que l’étiquette Énergie du DPE, qui informe de la consommation annuelle pour le chauffage, le refroidissement et la production d’eau chaude sanitaire, influe sur le prix des transactions.

Certes, on constate des effets contrastés selon les régions et les produits, les petits logements et les zones en tension étant moins sujets à des variations de prix importantes entre les logements économes (notes A ou B du DPE) et les logements énergivores (notes F et G du DPE). Ainsi, à Paris, un logement énergivore ne subira qu’une décote de 2% par rapport à un logement médian noté D.

Mais, dans la plupart des cas, la classe énergétique impacte directement sur le prix de vente, avec parfois des différentiels très importants et le plus souvent proportionnels à la taille de l’habitation. Ainsi, dans des régions comme le Grand-Est, les maisons énergivores subissent une décote de 13% tandis que celles notées A ou B sont valorisées de 16%, soit un différentiel de près de 30% !

C’est donc bien la preuve que le DPE est en train d’atteindre progressivement son objectif initial, à savoir mieux informer les acquéreurs et faire de la performance énergétique un critère déterminant dans la décision d’achat mais aussi un levier de fixation des prix afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique, soit par le vendeur pour valoriser son bien, soit par l’acquéreur qui, en négociant à la baisse, se dégage une marge de manœuvre financière pour rénover son futur logement.

Les différentes aides mises en place (Ma Prime Rénov’, CEE, PTZ pour la rénovation dans l’ancien) devraient également inciter les propriétaires à améliorer les performances énergétiques de leur logement et ainsi renforcer l’impact de la valeur verte dans le cadre des transactions, avec, à l’avenir, la perspective de décotes de plus en plus grandes pour les habitations qui n’auront pas encore franchi le pas.

RETOUR AUX ACTUALITES

nos partenaires